Muninn

Muninn, Eladrin Warlock, Feypact, Witchhunter

Description:
Bio:

Image du concept : Imaginé une cane avec une marionnette en chiffon, un dague au lieu de l’épée et des vêtements plus dans le style eladrin

Background :

Muninn vécut dans la Cité de Fer avec Telemmaitë, sa mère, qui était la nourrice de Quarion. D’origine modeste, Muninn tenta sa chance au service du baron Naledeus qui offrai d’étudier les pactes infernaux reliés à Asmodeus. Muninn ne se plaisait pas dans les pactes infernaux. De son côté, le baron Naledeus a commis quelques erreurs politiques et les attaques contre sa personne étaient de plus en plus fréquentes (physiquement et politiquement) par ses rivaux alors qu’Asmodeus lui-même perdait de son emprise sur le peuple eladrin. La veille d’un important sacrifice pour un pacte à d’Asmodeus, Muninn aida le groupe d’esclaves prévu pour le sacrifice à prendre la fuite. En échange, il prenait fuite avec ces esclaves. Quitter la Cité de Fer était le seul moyen pour ne pas être forcé à embrasser les pactes infernaux.

Muninn a passé près d’une décennie à fuir les assassins du baron. En cavale, il prit quelques contrats de mercenaire où les quelques pactes infernaux de base qu’il a appris lui ont été utile. Après de longue recherche, il trouva le petit monastère de swordmage reclus, presque secret, que l’un des esclaves érudit lui avait mentionné. Muninn y a parfait son escrime à l’épée et à la dague (multiclass swordmage).

Plus tard il rejoint un aventurier nommé Huginn pour explorer la Terre Promise, c’est alors que Muninn s’est lancé dans les pactes avec les fées. Au début, Muninn utilisai les astuces des pactes infernaux pour négocier rationnellement avec les seigneurs fées. Avec le temps, son approche s’est transformée en un jeu de caprice, de destruction et de plaisanteries mortelles à l’imagine de ses patrons qui convoitent le plaisir de la chasse ainsi que les rêves et l’imaginaire des mortelles. Parfois, les victimes terrassées par le warlock séjourne dans les domaines des grands seigneurs fées quand elle possède des talents artistiques ou peuvent servirent de proie de qualité lors des grandes chasses.

Muninn et Huggin ont gagné leur level heroic comme chasseurs de sorcières : ils débusquaient les monstres et humains corrompus vivants secrètement dans les villes, comme les loups-garous, les vampires, et les cultistes, qu’ils dénonçaient en échange d’une prime. Les autorités pouvaient payer un bonus à Muninn et Hugginn pour que ces derniers éliminent la menace. C’était souvent du sale boulot, avec des dommages collatéraux et des innocents à éliminer, comme les gardes sous le mind-control d’un vampire, et les victimes d’un loup-garous avant qu’elles ne se transforment complètement. Un boulot idéal pour un eldarin warlock au cœur de glace.

Quand Muninn a appris que le baron Naledeus avait disparu et a été remplacé, il partit rejoindre sa mère qui l’a introduit au Vicomte. Après avoir fait bonne impression, il est devenu son bodyguard/agent à titre d’expert arcanes.

Muninn est accoutré d’un long manteau à grand col dérobé à un vampire, d’un chapeau de sorcière pointue et d’une panoplie de trophées et d’accessoires assorties pour la chasse aux sorcières. Il marche avec une canne avec un bout en forme de croissant lunaire, d’où pendent des ficelles qui suspende une poupée/marionnette avec des traits vague (comme une poupée vodou). Muninn joue beaucoup avec la poupée et passe son temps à la tourmenter. Parfois, quand Muninn n’agite pas la poupée, celle-ci s’agite et essai de fuir ou de se cacher. Quand Muninn invoque des pouvoirs de warlock ou fait de l’intimidate, elle panique, elle s’abrite ou se recroqueville pour se protéger et tremble.

Muninn

Dawn-of-worlds sahafi